Werkeingaben >

Horizon

Cette œuvre consiste en une main courante montée sur une balustrade. Elle a été conçue pour le préau du nouveau bâtiment du Collège de Riant-Pré qui relie l’école à l’accueil de jour, et crée un point de jonction entre les différentes parties du quartier.
Pour matérialiser cette balustrade, deux variables ont été utilisés : la taille et la largeur de la main. Un moulage basé sur la prise que des doigts exercent sur une barre rectangulaire a été fait, et a servi à générer une courbe continue évolutive qui s’ajuste aux différents âges de la vie en hauteur et en largeur.
Trois personnes ont été mises à contribution pour développer ces formes. L’une de quatre ans, car c’est l’âge des plus petit•e•s à fréquenter le collège, suivie de deux intervalles de vingt ans chacun, soit quarante-quatre et huitante-quatre ans. Trois poinçons frappés dans le métal aux extrémités et au centre de la main courante marquent cette évolution 4, 44 et 84.

2020
Chemin de Bérée 6a et 6b, Quartier des Fiches Nord
CH-1010 Lausanne VD
/
Service d'architecture - Ville de Lausanne
Service des écoles et du parascolaire - Ville de Lausanne
Annaïk Lou Pitteloud
Marina Hokari
Architecte TU Darmstadt


Zum Vergrössern klicken

Kunstwerk(e)

Horizon (2020)
Pitteloud Annaïk Lou
Skulptur
L’œuvre consiste en une main courante. C’est un objet fonctionnel appartenant au mobilier urbain aussi bien qu’une sculpture dont la facture évoque la vie des gens qui l’utilisent. La forme de cette barrière est dessinée par deux courbes : la première, que l’on remarque tout de suite, évolue en hauteur pour tracer un arc long de vingt mètres, de manière à s’adapter à l’une de ses extrémités aux plus jeunes, et à l’autre aux plus agé•e•s. La deuxième courbe est plus subtile et se découvre au toucher, car en laissant sa main courir sur la longueur de la barrière, on remarque que son profil est fait de sillons qui évoluent en largeur pour accueillir les doigts.
Cette balustrade peut représenter une somme abstraite des vies qui se croisent à cet endroit, sans s’adresser à une trajectoire particulière. Elle s’inspire tout spécialement des usages, des gestes répétitifs et des jeux que les hôtes de tout lieu public développent dans leur utilisation des espaces qui leur sont mis à disposition.
Main courante évoluant entre les âges
Aluminium fraisé et brossé et acier inox brossé
500
105 x 2000 x 13 cm
Lieu public: Préau du Collège de Riant-Pré, Lausanne
Une cour d'école qui relie le Collège à l'Accueil de jour et fonctionne comme un point de jonction entre les différentes parties du quartier. C'est donc autant un lieu de réunion que de passage.
neu