Eingaben >

Les Réverbères de la Mémoire / The Streetlights of Memory

"Les Réverbères de la Mémoire" est un exemple de mémorial contemporain. L'artiste Melik Ohanian a interprété le contexte et la commande, fruit d'une volonté politique, pour créer une œuvre qui se saisit des codes du monument (références à l'histoire arménienne et de manière plus universelle à des notions de trauma et de transmission de mémoire), des codes esthétiques de l’ornementation (volutes et « larmes » miroitantes), et ceux de l'espace urbain, la forme de lampadaires dépouillés de toute fonctionnalité; chaque partie du réverbère est étudiée et investie de sens (voir dossier annexe).
Le long processus de réalisation de l'œuvre est également significatif et a été pleinement investi durant le longue mise en place du projet : présentation sous forme de fragments lors de la biennale de Venise en 2015 et publication à cette occasion d’une brochure qui retrace l’ensemble de la controverse liée au projet, des expositions et médiations qui précède et prolongent son inauguration en 2018.

2010–2018
Pestalozzi 4
CH-1202 Genève GE
Ville de Genève, Fonds d'art contemporain (FMAC)
Melik Ohanian
Irma Cilacian, bureau Gandolfi+Cilacian, Genève


Zum Vergrössern klicken
-dossier de presse de l'inauguration, 2018 (pdf ci-joint, fichier 1, rubrique "Oeuvres")
-MEMORY, livret publié à l'occasion du Pavillon national de la République arménienne, 56ème Biennale de Venise, 2015 (pdf ci-joint, fichier 2, rubrique "Oeuvres")
-"Melik Ohanian, Les Réverbères de la Mémoire, une nouvelle oeuvre d'art dans l'espace public", livret publié par la Ville de Genève à l'occasion de l'inauguration, avril 2018 (cf. pdf fichier 3, rubrique "Oeuvres")

Kunstwerk(e)

Les Réverbères de la Mémoire (2010–2018)
Ohanian Melik
Installation
Neuf sculptures (forme de réverbères à une ou plusieurs branches, non fonctionnels) sont disséminés dans le parc Trembley. Les fûts deviennent le support de textes gravés (en français et en arménien), choisis pour leur portée universelle, sur le thème de la résilience. Une larme chromée, dans laquelle l'environnement se reflète, remplace l’ampoule. L'œuvre porte un regard sur le passé, tout en se tournant vers l’avenir ; elle propose une réflexion sur la mémoire et les violences collectives, s’offrant au partage avec d’autres communautés porteuses d’une mémoire blessée et avec la population genevoise.
Fonte d'aluminium peinte, lettrage (fûts), chrome (larmes), lumières LED
Fonte d'aluminium peinte, lettrage (fûts), chrome (larmes), lumières LED
807 cm (hauteur, chaque réverbère)
Accessible librement 24h / 24h
Espace public (parc)
neu

Zum Vergrössern klicken

© 2019 visarte.schweiz | AGB | info@prixvisarte.ch